"On devrait toujours être légèrement improbable" Oscar Wilde.

lundi 24 mai 2010

You Must Remember This...



Bonjour à tous !

C'est devant mon miroir et en pensant aux étudiants que je croise tous les jours et qui me vouvoient que je me suis mise à penser que je vieillissais, visiblement.
"...Une jeune femme que j'avais connue autrefois, maintenant blanche et tassée en petite vieille famélique, semblait indiquer qu'il est nécessaire que, dans le divertissement final d'une pièce, les êtres fussent travestis à ne pas les reconnaître. Mais son frère était resté si droit, si pareil à lui-même qu'on s'étonnait que sur sa figure jeune il eût fait passer au blanc sa moustache bien relevée. Les parties blanches de barbe jusque-là entièrement noires rendaient mélancolique le paysage humain de cette matinée, comme les premières feuilles jaunes des arbres alors qu'on croyait encore pouvoir compter sur un long été, et qu'avant d'avoir commencé d'en profiter on voit que c'est déjà l'automne. Alors moi qui depuis mon enfance, vivant au jour le jour et ayant d'ailleurs reçu de moi-même et des autres une impression définitive, je m'aperçus pour la première fois, d'après les métamorphoses qui s'étaient produites dans tous ces gens, du temps qui avait passé pour eux, ce qui me bouleversa par la révélation qu'il avait passé aussi pour moi." (Marcel Proust, Le Temps Retrouvé).
Je vous embrasse fort.

Votre Rose.


Découvrez la playlist as time goes by avec Dooley Wilson

lundi 17 mai 2010

Because Your Kiss Is On My List...

Affiche vintage trouvée chez Domipub.

Bonjour les copines !

Quelqu'un pourrait-il me dire pourquoi, lorsqu'il s'agit de vanter les mérites de tel ou tel rouge à lèvres, nous n'entendons jamais parler de la marque "Rouge Baiser" ?
Et pourquoi je ne trouve rien à son sujet sur le net ? J'le fais comment mon post, moi maintenant !
En me creusant un peu la tête (bon sang, se creuser la tête pour parler d'un lipstick: je suis descendue bien bas !) et en allant jeter un oeil du coté des avis de consommateurs, bien sur !

Donc, je vous raconte ! 
Après lui avoir longtemps tourné autour (faut dire qu'il est pas très discret le machin !), j'ai craqué vendredi dernier en sortant du boulot (oui, oui, il y a bien un lien de cause à effet) pour le Rouge Baiser "L'Authentique" couleur coquelicot (une de mes fleur préférée, soit dit en passant...et pourtant elle pue...et elle ne tient pas en vase), 13 euros chez Monop.

Vous connaissez le truc du Rouge Baiser
Pour les moins de 20 ans à qui je parle d'un temps qu'elles ne peuvent pas connaitre (ooooooh Chaaaarles !!!) le Rouge Baiser promet, depuis 1927 une tenue impeccable pendant des heures et des baisers sans traces.

Et bien mes amies, c'est vrai ! 

A condition que le baiser ne soit pas trop fougueux, vous pouvez faire confiance à ce rouge à lèvres très mat et très lumineux pour jouer les femmes du monde ! 
Rapport qualité/prix imparable et la palette de couleurs, que se soit pour les rouges à lèvres, les fards à paupières (orange, vert anis et j'en passe !) ou les vernis à ongles (ils ont un vert jade pas dégueulasse, à 6 euros et des brouettes, toujours chez Monop) est magnifique.
J'étais tentée par la nouvelle ligne de Fred Farrugia ("le maquillage du 21ème siècle", qu'il dit en toute simplicité!) mais je crois que Rouge Baiser est un challenger plus qu' honorable en matière de pigments saturés de couleur!
Le seul petit bémol: il assèche un peu les lèvres (mais on s'en fout, pas vrai, puisqu'on a toujours sur soi un tube de "beurre de cacao" ou un ch'tit pot de Baume Prodigieux Lèvres de Nuxe?!) et y'a pas à ch..., après avoir manger du taboulé, il faut en remettre !

A très vite pour de nouvelles aventures cosmétiques !

Je vous embrasse.

Votre Rose.

lundi 10 mai 2010

Caribou.


Bonjour à tous !

Juste quelques mots pour vous donner une triste nouvelle: la librairie indépendante bordelaise Oscar Hibou a fermé, il y a quelques jours.

C'est une très grande perte pour tous les amoureux des livres (enfance et jeunesse) et de la Bande Dessinée.
On trouvait, dans cette si jolie librairie (ou chaque objet avait une histoire, une âme) un spécimen en voie d'extinction: le Libraire.

Cet animal rare au poil soyeux avait, entre autre caractéristiques, celle d'être particulièrement généreux. Ceux qui ont eu le plaisir d'assister aux goûters-contés que David et son équipe offraient aux enfants le samedi après-midi, comprendront de quoi je parle.

La dernière fois que j'y suis allée, ils proposaient des contes gourmands suivis d'une dégustation de chocolat orchestrée par Gérard Baud.

J'y ai vu une petite fille se faire donner la becquée (un quartier de mandarine trempé dans dans du chocolat fondu) par ce même monsieur Baud. "C'est bon ?" et elle d'opiner tout en mâchant, ses grands yeux levés vers lui. Et moi, comme une nouille, d'en avoir les larmes aux yeux car cette scène était si simple et si fondamentale, elle contenait tout ce qui compte: le partage, l'innocence, la tendresse et la générosité.

Le mot générosité est un mot qui revient souvent quand je pense à Oscar Hibou. C'est parce que Oscar Hibou, c'est David, son propriétaire et notre ami.

Il s'est battu comme un chef , jusqu'au bout, pour faire vivre la librairie.
Il n'a rien à regretter, il a été admirable.

Nous sommes fières de lui, fières de le connaître et d'être de ses copains d'amitiés.

Nous l'aimons, tout simplement.

Je l' embrasse et je vous embrasse fort.

Votre Rose.

Changes...



 Bonjour à tous !

Une des rares bonnes choses que m'auront apporté ces deux ans passés à la country, c'est l'achat "raisonné".
Quand tout ce que vous aimez (biens matériels, j'entends) devient difficile à obtenir, à cause de la distance qui vous sépare de l'objet convoité et/ou du temps qu'il vous faut pour l' acquérir, vos goûts s'aiguisent, vous apprenez ce qui, pour vous, est essentiel. Vous achetez mieux et, pour ma part, moins.

Comme internet devient votre champ de manœuvres, vous bondissez de liens en liens, de découvertes en découvertes et tout cela sans vous faire une seule ampoule aux pieds ! Le champ de manœuvres étant également champ d'investigations, son horizon devient quasi infini et vos goûts évoluent, loin du mass-market.

Résultats: les pèlerinages chez H&M se font rares et les jolis objets, je les trouve chez Etsy ou chez d'autres vendeurs en ligne découverts grâce à Apartment Therapie ou A Cup of Jo.

Voici donc un petit tour d'horizon des sites marchands que je fréquentais depuis deux ans et auxquels je vais  rester fidèle.

Pour les chiffons:
Pour le choix infini et les prix ! Allez jeter un oeil sur  la rubrique Outlet !

Parce que c'est pointu mais juste assez pour moi et qu'en plus, depuis quelques jours, ils vendent du linge de lits, des coussins et de la tapisserie en ligne !

Parce qu'ils vendent cette petite chose très fraîche (zut, ils n'ont plus ma taille !!!).

Pour la déco:
Parce qu'ils ont plein de chouettes affiches créées par de jeunes graphistes très talentueux et que j'ai trouvé ça chez eux !
Parce qu'ils arrivent à concilier plastique/économique/esthétique.

Je vous embrasse fort et à très vite !

Votre Rose.

PS: en ce qui concerne le mass-market, j'y échappe peut être un peu mais si vous allez flâner sur Apartment Therapie, vous verrez que je ne suis pas exempte d'une certaine forme de "moutonnage". En effet, je suis sure qu'il n'échappera pas à votre sagacité que, sur nombres de photos, figure l'affiche "Keep Calm And Carry On" que je viens de m'offrir et le fameux rocking-chair Eames que je VEUX de toutes mes forces). 


Découvrez la playlist changes avec Seu Jorge

dimanche 2 mai 2010

I'm Coming Home Baby...


Bonjour mes amours !

Il va falloir que je réapprenne à vous écrire et régulièrement cette fois. 

Les cartons sont vides, la nouvelle maison quasi aménagée, le nouveau job fonctionne...Je commence tout juste à avoir un peu de temps pour moi, pour flâner en ville, pour lire dans ma nouvelle chambre. Bientôt, je retournerai au cinéma et je boirai des cafés en terrasse; le temps est de la partie.
Je retrouve ma vie.

Ecrire à nouveau, ce n'est pas facile. Même si j'écris des bêtises, des petites choses légères, il faut qu'elles soient bien torchées c'est petites choses sans importances.

Deux années étranges derrières moi et des choses à vous faire partager. Envie de retrouver notre intimité, notre lien.

Je vous retrouve dans quelques jours, j'ai hâte !

Je vous embrasse fort, tendrement.

Votre Rose.


Découvrez la playlist coming home avec Mel Tormé

jeudi 15 avril 2010

Back To White...



Bonjour mes oiseaux !

Un petit post, juste pour vous dire que le jour J, c'est après demain !
Nous déménageons samedi et, par conséquent, nous n'aurons plus internet pendant quelques semaines.
Je vous retrouverai donc pour de vrai courant mai avec plein de trucs et de machins à vous dire, plein de choses à vous faire partager !

Plus de stress à la campagne mais toujours Stress In The Country !

Vous me manquez !

Je vous embrasse et je vous laisse avec un peu de musique et un bout de notre nouveau "jardin".
A très bientôt !

Votre Rose.


Découvrez la playlist byebyeblackbird avec Dean Martin

jeudi 25 mars 2010

Exsonvaldes: Pop-Rock-Poignante.



Bonjour à tous !

Heureuse de vous retrouver pour vous parler d' un moment de grâce.

Hier matin: lever 5h45 pour prendre le bus devant chez moi, à 6h47. On se dépêche, on est pas bien réveillé du tout.

Arriver à la City: 8h30.Je rêve d'un café.

J'arrive au bureau: je prépare le café et je n'arrive toujours pas à me réveiller. Je me dis que la journée va être longue et que je n'arriverai chez moi qu'à 20h00, épuisée.

Et je me rappelle alors que non, je ne rentre pas directement chez moi ce soir, je suis invitée chez des amis pour un concert "en appartement".

18h00:  je sorts du bureau, je prends la pluie. Je retourne à la country, en bus. 1h30 de trajet.

18h15: j'appelle mon compagnon pour lui dire que non, décidément, je n'ai pas envie d'aller chez les copains ou alors très vite, juste pour les embrasser. Il est d'accord.

19h30: j'écoute "Manuréva" en boucle sur mon I-Phone.Ca va déjà mieux.

19h30: j'arrive et je m'engouffre dans la limousine la renault 11. 

21h00: le concert commence et nous sommes sensés partir dans 5 minutes.

J'écoute à cet instant précis le morceau qu' Exsonvaldes a joué en premier: "Sunlight" et c'est la même émotion. Quelque chose se passe qui a à voir avec le bouleversement. C'est physique et ça vous emporte. Ca vous fait une sensation dans le ventre, comme lorsqu'on tombe amoureux ou que l'on fait de la balançoire et qu'on est prêt à s'envoler, que l'on croit qu'on va toucher le ciel.

La voix de Simon Beaudoux (quel joli nom) est toute à la fois poignante, fragile et puissante. Il est là planté devant vous, à découvert, à nu, si proche et il vous donne sa voix et les émotions qui vont avec. Elles vous pénètrent, passent dans votre sang, pour remonter jusqu'au coeur. On a envie de chanter avec lui, qu'il chante rien que vous.
C'est beau et c'est un peu intimidant d'être si proche d'eux.

Les guitares sont cristallines et les chœurs sont angéliques. Les mélodies mélancoliques. Une grâce infinie.

On reste.

On est heureux.

On chante avec eux "As Tears Go By" et on se dit que cette chanson est faite pour eux. On a pas envie que ça s'arrête.

Votre Rose.


Découvrez la playlist EXSONVALDES SUNLIGHT avec Exsonvaldes

jeudi 18 mars 2010

Stress No More ?



Bonjour à tous !

Un nouveau boulot, une nouvelle maison: une nouvelle vie !
Tout est allé très vite et nous sommes quasi heureux !

Je reviens vite pour vous raconter tout ça et vous parler d'un tas du nunucheries !

Je vous embrasse fort ! J'ai hâte de vous retrouver !

Votre Rose.

samedi 6 mars 2010

Principe de Réalité.



Bonjour à tous !

Peu, voire pas du tout de posts en ce moment car, comme le titre l'indique, la réalité toute crue a repris ses droits sous la forme de la très triviale recherche d'emploi !

Après presque deux ans passés à me morfondre dans mon bureau, puis à espérer, puis à me re-morfondre pour finalement sombrer dans une sévère apathie, j'ai décidé (c'est pas trop tôt !) de prendre le taureau par les cornes et de chercher un autre travail ! Démarche qui nécessite pas mal d'énergie...d'où le peu de posts...et le peu d' intérêt porté à tout autre chose que la perspective de quitter ma petite country et mon boulot actuel !

Le principe de plaisir n'a pas pour autant quitté la scène et je pourrais vous parler des derniers bouquins que j'ai lu ("Beautiful People", "Le Passage", "Oscar Wilde"), aimé ou pas (Ken Follet, ça peut pas passer après Philippe Jullian). Je pourrai vous bassiner de mes histoires de fard à paupières ( Universal Beige et Choco Excess, de chez Séphora) et du dernier parfum de Balenciaga qui se présente enfin en format 30 ml à 55 euros en magasin (contre 75 en format 50 ml). Des fringues (en solde) "Cheap Monday" que j'ai commandé chez Asos et qui sont tout simplement hyper bien coupés. Du fait que je pense être "maraboutée des chaussures". De la folle envie de m'offrir du make-up Fred Farrugia, because c'est pas si cher que ça (tout est à 20 euros et, sachant qu'une poudre minérale de chez L'Oréal-Parce-Que-Je-Le-Vaut-Bien coute 19 euros...) et parce que les rouges à lèvres sont saturés de pigments (ah, les rouges et les oranges si mattes et presque fluo !).

J'aurais pu vous parler de tout cela mais le coeur n'y est pas...il est à l'ouvrage !

Je vous embrasse fort et particulièrement Tania, qui a eu très peur ces derniers jours.
J'embrasse aussi  et je souhaite la bienvenue à une nouvelle membre du blog: mademoiselle M. !

A très bientôt !

Votre Rose.

lundi 1 mars 2010

Et Dieu Créa Marie-France.

Marie France Visite Bardot par Pierre et Gilles.

 Bonjour à tous !

L'autre nuit, j'ai rêvé de Marie-France...Je l'avais entendu parler, quelques jours avant, chez Laure Adler, sur France Culture. Ceci explique peut-être cela...
Ce qui peut également expliquer cela, se sont les derniers posts que j'ai écris sur le jeu de l' ambiguïté sexuelle et sur le trouble que cela provoque. Ou sur l'horreur que cela provoque.

Revenons en à Marie-France, qui en a troublé plus d'une et plus d'un: Marguerite Duras, Frédéric Mitterrand, André Téchiné... C'est une grande chanteuse, une grande interprète et, quand l'autre soir je l'ai entendu chanter "Sidonie", elle m'a fait penser à  Juliette Gréco, lorsqu'elle chante "Jolie Môme": même fraîcheur, même tendresse dans la voix claire et caressante.

Aujourd'hui, elle reprend Bardot (Marie France visite Bardot) et c'est très beau. Pour écouter l'album, c'est ici:


Découvrez la playlist marie france bardot avec Marie France

Et pour le plaisir des yeux, une petite vidéo de Marie France sur scène !

Je vous embrasse fort !
Votre Rose.

jeudi 25 février 2010

Tenderly Rock And Roll.


Bonjour à tous !

Dans une période où je suis plus contemplative que "créative", voici quelques images à partager (des pubs, une fois n'est pas coutume !).

Marc Ronson et Joséphine de la Baume sont les nouveaux visages de la marque de prêt-à-porter Zadig&Voltaire. La tendresse et la spontanéité qui se dégagent de ces clichés réalisés par Olivier Zham (rédacteur en chef du très pointu magazine "Purple") m'ont fait du bien ! Les égéries de l'année dernière (toujours shootées par Olivier Zham), Sean Lennon et sa compagne Charlotte Kemp Muhl, étaient très glamour mais tellement plus poseurs !
Ici, les amoureux sourient, s'embrassent et se regardent...

Autre coup de coeur, cette photographie:



Jean-François et Tania, 74 et 64 ans, sont photographiés pour la campagne de pub "The Kooples". Ils sont à tombés car ils allient le style à une une précieuse auto-dérision, trop rare dès qu'il s'agit de mode. 
Retrouvez leur histoire d'amour et celle de tous les autres couples qui posent pour la marque, sur le site !

J'aime les amoureux !

Je vous embrasse et à bientôt !

Votre Rose.

lundi 22 février 2010

Wallis Franken.


Bonjour à tous !

En préparant mon post sur le livre d'Alicia Drake, "Beautiful People", je suis allée chercher des infos sur le couturier Claude Montana. Et de Claude Montana, je suis arrivée à Wallis Franken...

Elle fut un mannequin extrêmement célèbre dans les années 60/70, avant l'avènement des tops models des années 80. Son physique androgyne et son sourire rayonnant ont fait d'elle la muse de Montana puis, contre toute attente puisque le couturier a toujours affiché son homosexualité, sa femme en 1993.

Elle chanta, aussi. Vous souvenez-vous de ce tube, adaptation de "Foreign Affaire" de Mike Oldfield ?
J'avais 10 ans et j'adorais cette chanson.


Wallis franken " ètrange affaire"
envoyé par Alpha17250. - Regardez plus de clips, en HD !

9 ans après, en 1992, nous la retrouvons, casquette en cuir, torse nu sous des bretelles, très "Portier de Nuit", pour le clip de Madonna, réalisé par Mondino, "Justify my Love". Voici le lien vers YouTube, si vous voulez revoir ce très beau clip, censuré à l'époque !

Je retrouve Wallis Franken après toutes ces années pour apprendre qu'elle s'est suicidée en 1996.

Cette tragédie est tout à fait raccord avec l'ambiance mortifère qui se dégage de "Beautiful People". Le long article que "Vanity Fair" a consacré à sa disparition l'est également; si vous lisez l'anglais, voici le lien.

Je vous embrasse.

Votre Rose.

Rocé.



Bonjour à tous !

Je n'y connais rien au Rap, rien du tout. Mais il y a Rocé...
Rocé que je viens de découvrir grâce à radio Nova. "Si peu comprennent" est le genre de morceau qui vous fait arrêter tout ce que vous étiez en train de faire pour l'écouter, jusqu'au bout. "Des questions à vos réponses", même chose. Bouleversée.

Je continue ma découverte car cet artiste rap depuis 19996 !

Je vous laisse en sa  brillante et puissante compagnie et  vous embrasse fort. 

Votre Rose.



These Flowers.


Crédit photos: Pete Dungey.

Bonjour à tous !

Pete Dungey est un tout jeune étudiant en "Graphic Design" à l'université de Brighton.
Voici un exemple de son travail autour de l'environnement. Il dénonce ici avec poésie, le mauvais état des routes anglaises. "Si nous plantions tous des fleurs dans chacun de ces trous, les routes deviendraient des forêts", dit-il.

J'aime assez l'idée que la nature surgisse, comme par effraction, au coeur d'un univers bétonné. Comme ces herbes folles que l'on voit parfois forcer le passage, entre deux pavés.


Vous trouverez également sur son site, un petit film qui parle de la fin dans le monde et de la mal-nutrition d'une manière simple et très efficace. Ça vaut toutes les campagnes de sensibilisation, sans pour autant être racoleur !

Je vous embrasse !

Votre Rose.


mercredi 17 février 2010

Fakir Djako.


EDIT: je ne suis pas très vive... La preuve, j'ai oublié de vous préciser que Lui  participera au concert de Fakir Djako, le 3 avril à Pau, puisque se sera un concert dessiné  !!!!!

RE-EDIT: Fakir Djako a aussi un site web, sur lequel vous pourrez écouter un peu plus de musique, dans un registre un peu plus lounge (j'aime !).

Bonjour à tous !

Et une autre découverte ! Musicale, cette fois, et due à Monsieur Wilfrid Lupano.

Si vous aimez la musique électronique qui a une âme, la clarinette turque en folie et le senza électrifié (entre autre) allez sur le myspace de ce "musicien, iconoclaste parfait".

Moi qui suis fan de musique klezmer, j'y ai trouvé un cousinage et quand j'ai vu David Krakauer et Yom figurer parmi ses amis, je me suis dit: chouette !

Je ne peux hélas pas vous faire écouter les pépites de Fakir Djako (soit je ne sais pas faire, soit c'est impossible à faire via myspace, enfin bref, je suis pathétique !) mais je vous conjure d'aller l'écouter !

Sachez qu'il sera sur scène à Pau, pour le festival de la BD, le 3 avril 2010. J'y serai avec lui, et je sens qu'on va remuer du popotin avec entrain !

Je vous embrasse.

Votre Rose.

Wonderland.

 
I'm coloring, my mom and sister are taking a picture, 2006.

 Bonjour à tous !

Encore une petite découverte à faire partager avant de vous parler du dernier livre lu: "Beautiful People", d'Alicia Drake. Laissez moi le temps de me remettre de cette plongée dans le cynisme et la cruauté !

Pour aujourd'hui, puisqu'il fait gris et tout morose, je vous parlerai du photographe coréen Yeondoo Jung et, plus précisément, de son travail autour des dessins d'enfants.
L'idée est "simple": prendre un dessin d'enfant et le mettre en scène "pour de vrai". Ca donne l' oeuvre au-dessus et ça:

 
 Afternoon nap, 2004.
 
Fox's magic trick, 2004.

Allez sur son site, découvrir le reste de son travail, ça vaut le détour !

Merci à Shootmemore, grâce à qui j'ai découvert cet artiste et plus précisément à vzblk, qui a écrit un article à son sujet ! Voici le lien !

Je vous embrasse !

Votre Rose.


Découvrez la playlist toutmorose avec Jeanne Moreau

mardi 16 février 2010

Olivia Bee.


Bonjour à tous !

Une très jolie découverte à partager, grâce au blog Souvenirs: la photographe Olivia Bee (cliquez ici pour accéder à son Flickr).

Ses photos me serrent le coeur car Olivia Bee sait capter la grâce et l'étrangeté de l'adolescence, ce moment si ténu où l'on sent que c'est presque la fin, que le sujet va bientôt basculer dans l'âge adulte, qu'il quitte définitivement l'enfance.

Allez voir ces photographies, ses vidéos et sachez qu'Olivia Bee n'a que...15 ans.

Je vous embrasse.

Votre Rose.

Comme Un Homme / As A Man.

Des Caresses ou L'Art ou Le Sphinx, Fernand Khnopff, 1896.

Bonjour à tous !

Vous vous souvenez peut-être que l'autre jour, je vous parlais des hommes féminins qui font chavirer les coeurs.
Nous en avons parlé longuement avec mon ami et il m'a fait remarquer que si les hommes androgynes, jouant de l'ambivalence des sexes, pouvaient souvent plaire aux femmes, le contraire n'était pas vrai (généralité ?). A savoir: les hommes sont très rarement attirés par les femmes masculines. Je lui répliquais que Marlène Dietrich, avec ses tailleurs d'homme et son chapeau haut de forme, était l'image parfaite de la femme fatale.


Mon ami m'explique alors, que ce n'est pas ce qu'il entend par "femme masculine" mais plutôt celles qui sont dotées de caractéristiques physiques, morphologiques, typiquement masculines: mâchoires et épaules carrées, par exemple. Et là, je me dis: c'est vrai, je n'ai jamais vu ce genre de beauté célébrée !
Et pourtant...

Je me suis souvenue du peintre symboliste Fernand Khnopff et des femmes qui traversent son oeuvre.
Regardez les personnages mis en scènes dans Le Sphinx (ou L'Art, ou Des Caresses). Un homme et une créature mythologique dont les visages tendrement acollés sont comme jumeaux, visages inspirés par la muse de Fernand Khnopff, Marguerite Khnopff, sa soeur adorée.
L'ambiguïté sexuelle était une des marques de fabrique du symbolisme et Khnopff la célèbre dans nombre de ses oeuvres par le truchement de visages de femmes (ou plutôt d'une femme car Marguerite est son modèle attitré) aux traits "virils" (la fameuse mâchoire carrée dont parlait mon ami).

Je me suis souvenue aussi du visage et de la beauté singulière du mannequin Kristen McMenamy.




Très difficile de choisir une photo de ce top model car, d'une photo à l'autre, elle n'est plus la même, à tel point que parfois, on ne la reconnait pas.

C'est ce qui est passionnant avec ces personnes au physique androgyne, ambiguë: le jeu avec et contre les apparences, le trouble qu' ils sèment et le dérangement qu'ils occasionnent.

Je vous embrasse. 

Votre Rose.  

lundi 15 février 2010

Information Capitale.



Bonjour à tous !

Dans la série "pauvres posts", en voici un !

J'adore le mascara et, le dernier dans lequel j'ai investi se prénomme "Colossal". Je l'ai acheté les yeux fermés parce que Funambuline l'utilise et que je lui fais entièrement confiance niveau make-up (et niveau cinoche...et niveau bouquins aussi...et j'allais oublier, niveau parfums...à peu près tout ce qui compte dans la vie, quoi !).
En effet, le rendu est très chouette, la brosse est très chouette, il ne coule pas (normal, vu que j'ai pris le water-proof) mais....il est à proscrire pour les porteuses (et porteurs, je ne suis pas sectaire comme vous le savez) de lentilles de contactes !!!!

La première fois que je l'ai essayé, j'ai bien senti une gène (toute la journée) oculaire (le flou à peu près total) mais je me suis dit que c'était peut-être un tragique concours de circonstances qui expliquait le phénomène (narcolepsie, conversion hystérique, fuite devant la réalité d'un mode trop cruel, que sais-je, moi ?).
Que nenni ! C'est bien le "Colossal" qui est en cause puisque j'ai bravement réitérais l'expérience ce matin (on est téméraire ou on ne l'ai pas) ! Rebelote, je n'y vois goutte, voire même que dalle ! 

C'est trop dur la vie ! Mais au fait, serais-je la seule dans ce cas-là ? Serait-se la composante "water-proof" qui contrarierait le potentiel de ce mascara du tonnerre (matez la photo du mannequin sur le site de la marque, vous allez rigoler !) ?

Je vous embrasse fort et à très vite !

Votre Rose

PS: cela dit, dans mon malheur, à force de me frotter les yeux, je me retrouve avec un smokey pas dégueulasse du tout ! Comme quoi, à toute chose malheur est bon ! Et Dieu sait que je suis accablée today !

samedi 13 février 2010

Hank Moody.

David Duchovny.

Bonjour à tous !

Trois saisons après la bataille, je découvre la série "Californication" ! Encore une découverte due aux blogs et plus précisément, à celui de Marie (voir son post: "Si et seulement si la maison est habitée").Comment  ne pas être intriguée par un homme qui "sent la chatte" ?

L'expression fleurie m'a plu (à mon compagnon aussi !) et j'ai voulu voir de quoi il s'agissait (et mon compagnon aussi)! 

Et vas-y que je télécharge me procure les saisons 1 et 2, pour commencer... 
J'étais septique, pour tout vous dire, quand à l'intérêt du truc. Faire d'un écrivain en mal d'inspiration, qui fume des pétards, boit des coups et baise à tout va pratique la gymnastique suédoise intensive, un héros de série télé, je trouvais ça un peu casse-gueule. On risquait de rester très en dessous de la ceinture et ça, ça me va  mais pas plus de 5 minutes.

Nous avons été conquis !
Conquis par la série, le scénario, les personnages, le ton, les acteurs. Conquis par Hank Moody !

Je m'attendais à découvrir un phallocrate antipathique, misogyne. Je découvre un homme extrêmement attachant, amoureux (c'est peut-être ça, d'ailleurs, qui plait tant aux téléspectatrices: Hank Moody est un queutard mélancolique qui aime profondément son ex !), père aimant et concerné, (la jeune  Madeleine Martin,qui interprète le rôle de sa fille, est formidable !) ami dévoué (ben oui, jouer les bout en train pour la partenaire de son meilleur pote, c'est drôlement aimable) ! Sans ironie: un homme bon.

Cette série (tout comme Mad Men) parle un langage d'adulte. Explicite, direct et cru.
Elle montre aussi des images, des scènes du même acabit (la Chevauchée des Walkyries, ça vous dit rien ?). Mais, comble de l'hypocrisie et signe que nous sommes bien aux États-Unis, les personnages ont beau parler de "pussy" et de "dick" à longueur d'épisode, on a beau les voir dans les situations les plus scabreuses et  les plus acrobatiques,  on en voit (pardonnez-moi l'expression) jamais la couleur, des "dicks" et des "pussies" !

C'est pas que je tienne absolument à voir le zizi de David Duchovny ou la zezette de la "femme fontaine" (avant dernier épisode de la première saison), mais cette "castration" est assez remarquable pour être signalée, non ? God bless America...

Autre chose remarquable dans Californication: Hank Moody tient un blog ! Lors de la saison 1, il fait d'ailleurs un très intéressant laïus sur les nouvelles technologies et les formes de "communication" qui en résultent, sur les mutations de l'écriture...

Bon, ceci étant dit, on attaque la saison 2 dimanche soir...Une façon comme une autre de fêter cette fucking  Saint Valentin !

Je vous embrasse fort et à très vite !

Votre Rose.


Découvrez la playlist lachevauchée avec Collection Grands Classiques

Light And Depressed.


Bonjour à tous !

Pas très prolifique ni très prolixe cette semaine...Rattrapons-nous un peu !

Tout d'abord, mon antidépresseur ma paire de chaussures est arrivée plus vite que prévu ! C'est super chouette (champ lexical de d'jeun's d'il y a 30 ans, vous m'excuserez...), d'autant plus que la paire en question est superbe !!! 
Voilà une petite photo des ces compensées bridées, fines, légères, en cuir, pas chère et "en vrai":

 
Ca vaut bien du Prozac, non ?

La semaine ayant été dure et longue (je dis bien LA SEMAINE, on est d'accord ?), je lui ai fait son affaire ce matin même en remplissant mon panier chez Asos. Vengée, j'étais ! Pour quelques euros...Mais ça valait le coup ! Voyez plutôt (en tout petit pour éviter le flou) :

 
Pour voir en grand, cliquez ici !

  
Et ici !

  
 Encore ici!

Si j'avais été folle, j'aurais aussi commandé ça:

 
Et ici, pour finir !
 Crédit photos: Asos.

Mais comme dirait Maître Yoda (qui n'est pas le dernier quand il s'agit de sapes et autre nunucheries !): "la fin du mois tu attendras" "folle, je ne suis pas".

A propos de ce dernier t-shirt, sachez qu'il fait partie d'une série dessinée par quelques fameux bloggeurs dont ma chère Queen Michele. Voici son oeuvre (le beau gosse, c'est son oncle):

 

Et voici celle de la très étonnante Tavi, dont il faudra que nous parlions, un de ces quatre !

 

Autre réjouissance, AdvancedStyle est dans Glamour (grâce à la journaliste Mona Ayed)! Page 237 du Glamour "format sac à main", vous trouverez une ode à ce fantastique (et révolutionnaire) blog, fondé par Ari Seth Cohen. Je vous en avais déjà parlé ici: il met à l'honneur les personnes d'âge mur, sur le même principe que les blogs de street style.

Voilà les amis, je vous laisse et vous retrouve très vite, cette fois-ci !

Votre Rose.

jeudi 11 février 2010

Alexandre Le Grand.


Bonsoir à tous !

Je quitte la chaleur de mon lit pour partager avec vous une triste nouvelle: Alexander McQueen est mort ce matin.
Le journaliste de France Culture nous disait, il y a quelques minutes, que le couturier a été trouvé mort ce matin, dans son appartement de Londres. La disparition de sa mère, il y a une semaine, l'aurait dévasté.

Ses créations lui survivront.

Automne-Hiver 2009/2010.

Je vous embrasse fort.

Votre Rose.

lundi 8 février 2010

Ersatz.

Crédit photo: Surface To Air.

Bonjour à tous !

Que faire quand on a le moral dans les chaussettes et qu'on a pété la chaine de sa motocyclette (alors qu'elle est sortie toute pimpante de sa révision annuelle jeudi soir) ?
On écoute Radio Nova et on s'achète une paire de chaussures chez Asos !
Voici la bête:





49 euros 30 contre 290 euros: ça se passe de commentaires, non ?

Je vous embrasse fort et vous retrouve bientôt pour vous parler de virilité...féminine !

Votre Rose.

jeudi 4 février 2010

Mother...


Bonjour à tous !

Nous avons dansé nus sur la table du salon en chantant à tue-tête sur "Dancing Queen", dimanche soir passé un moment délicieux devant Mamma Mia, dimanche soir et depuis, je ne rêve que d'une chose, que Meryl Streep m'adopte.

Je l'ai trouvé tellement formidable dans ce film, (dont j'ignorais d'ailleurs que c'était une comédie musicale) tellement époustouflante dans les scènes chantées que j'ai voulu en savoir plus sur son travail, sur elle.
Me voilà donc partie sur YouTube et autres Dailymotion, à la recherche de possibles interviews de madame Streep. J'en ai visionné quelques unes et ça n'a pas fait un pli: big crush !!!

Et j'ai repensé aux films que j'avais vu, dans lesquels elle avait joué. J'ai revu des extraits, cherché des photos.
Quelle joie de retrouver cette grande actrice et son visage si beau, si singulier. De voir les émotions affleurer sur ce beau visage, de le voir frémir.

Sur la Route de Madison, de Clint Eastwood...C'était pas humain de nous faire pleurer comme ça, Clint !

Out of Africa, de Sidney Pollack.

The Hours, de Stephen Daldry.

J'ai repensé à une cérémonie des Césars où un César d'honneur lui avait été remis. A l'émotion, lors de son discours de remerciement, dit en français (vous verrez Juliette Binoche les yeux pleins de larmes). A l'intelligence de son discours, à la générosité, à la bienveillance qu'il charriait.


Et la proposition de Philippe Noiret, ce même soir (la vidéo est un hommage au lendemain de la mort de l'acteur mais le passage dont je vous parle est tout au début) : 


Une femme si douce, si brillante, si aimable et si maternelle.
Ça m'a fait rêver...D'où ce post régressif à souhait qui fait écho au concept de "Roman Familial", théorisé par Freud, en 1909.

Vous savez, lorsqu'on est enfant, on rêve que nos parents ne sont pas nos parents, qu'en fait, l'infirmière c'est trompée, à la maternité. En réalité, nous sommes filles ou fils de gens tellement plus chouettes que les "tocards " qui prétendent être nos papa/maman. Nous sommes les enfants chéris et perdus (et on espère qu' un jour ils reviendront nous chercher) de gens hors du commun: Anna Wintour, des rois, des reines, les parents de notre meilleur copine, Meryl Streep...

Je vous embrasse fort et vous laisse avec une chouette petite bluette, pour toutes les mères, qui ne font pas un métier facile!

Votre Rose.

Découvrez la playlist mamancesttoilaplusbelle avec Henri Salvador

Mon Premier Amour / My First Love.


J'avais 8 ans et j' étais déjà très troublée par ce texte étrange et par le monsieur qui chantait ... Les lunettes, peut-être ? Je pencherai plutôt pour la lèvre charnue et les yeux mi-clos. Les garçons qui ont l'air un peu fatigués, un peu décoiffés, comme un peu ivres, me plaisent beaucoup...

J'ai grandi et je n'ai cessé d'aimer Alain Bashung. Son élégance féline et délicate, sa voix "parlée", qui était si douce et sa voix chantée qui pouvait être tantôt caressante, tantôt cassante.
Ses mains, sa réserve et ses chansons.

Depuis qu'il nous a quitté, je n'ai pu ré-écouter sa musique. Sauf aujourd'hui, avec vous.

Je vous embrasse fort.

Votre Rose.

mercredi 3 février 2010

Si J'Avais Un Marteau / If I Had A Hammer...

...j'enfoncerai le clou que j'ai commencé à planter dans le post précédent, et je vous dirai que l'on peut être à la fois un gars qui joue dans un groupe de rock, maquillé comme une voiture volée et, par dessus le marché, être un père:

Brian Molko et son fils, Cody.

Et un p'tit brin de musique pour brouiller les pistes !

Découvrez la playlist l'hotessedel'air avec Jacques Dutronc

Je vous embrasse fort !

Votre Rose.