"On devrait toujours être légèrement improbable" Oscar Wilde.

jeudi 4 février 2010

Mother...


Bonjour à tous !

Nous avons dansé nus sur la table du salon en chantant à tue-tête sur "Dancing Queen", dimanche soir passé un moment délicieux devant Mamma Mia, dimanche soir et depuis, je ne rêve que d'une chose, que Meryl Streep m'adopte.

Je l'ai trouvé tellement formidable dans ce film, (dont j'ignorais d'ailleurs que c'était une comédie musicale) tellement époustouflante dans les scènes chantées que j'ai voulu en savoir plus sur son travail, sur elle.
Me voilà donc partie sur YouTube et autres Dailymotion, à la recherche de possibles interviews de madame Streep. J'en ai visionné quelques unes et ça n'a pas fait un pli: big crush !!!

Et j'ai repensé aux films que j'avais vu, dans lesquels elle avait joué. J'ai revu des extraits, cherché des photos.
Quelle joie de retrouver cette grande actrice et son visage si beau, si singulier. De voir les émotions affleurer sur ce beau visage, de le voir frémir.

Sur la Route de Madison, de Clint Eastwood...C'était pas humain de nous faire pleurer comme ça, Clint !

Out of Africa, de Sidney Pollack.

The Hours, de Stephen Daldry.

J'ai repensé à une cérémonie des Césars où un César d'honneur lui avait été remis. A l'émotion, lors de son discours de remerciement, dit en français (vous verrez Juliette Binoche les yeux pleins de larmes). A l'intelligence de son discours, à la générosité, à la bienveillance qu'il charriait.


Et la proposition de Philippe Noiret, ce même soir (la vidéo est un hommage au lendemain de la mort de l'acteur mais le passage dont je vous parle est tout au début) : 


Une femme si douce, si brillante, si aimable et si maternelle.
Ça m'a fait rêver...D'où ce post régressif à souhait qui fait écho au concept de "Roman Familial", théorisé par Freud, en 1909.

Vous savez, lorsqu'on est enfant, on rêve que nos parents ne sont pas nos parents, qu'en fait, l'infirmière c'est trompée, à la maternité. En réalité, nous sommes filles ou fils de gens tellement plus chouettes que les "tocards " qui prétendent être nos papa/maman. Nous sommes les enfants chéris et perdus (et on espère qu' un jour ils reviendront nous chercher) de gens hors du commun: Anna Wintour, des rois, des reines, les parents de notre meilleur copine, Meryl Streep...

Je vous embrasse fort et vous laisse avec une chouette petite bluette, pour toutes les mères, qui ne font pas un métier facile!

Votre Rose.

Découvrez la playlist mamancesttoilaplusbelle avec Henri Salvador

9 commentaires:

  1. Définition indéfinissable du talent....

    RépondreSupprimer
  2. ILANA:
    Je crois que je vais me faire toute sa filmographie !

    RépondreSupprimer
  3. XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

    Hello Friend, I love love love your blog, it‘s very interesting!!! I really like your style!! i‘ll visit you many times for sure honey.

    XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

    RépondreSupprimer
  4. I‘d like to invite you to visit my fashion blog:

    http://www.mydarlingbubu.com/

    Thank you :). KISSES FROM SPAIN

    •••HAVE A NICE WEEK•••

    RépondreSupprimer
  5. BUBU:
    Thank you Bubu (I love your name !) !
    I'll visit your blog, for sure !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette chère, cette divine femme et actrice qu'est Méryl Streep. A pleurer, en revoyant "Sur la route de Madisson" et "Le choix de Sophie, et "The Hours", et et et... Tendresse et émotion ce soir, sur stress and the contry...
    Bises, Domi (Cook)

    RépondreSupprimer
  7. ANONYME/DOM:
    A fleur de peau...
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Belle découverte, je n'aurais jamais regardé ce film, et bien je l'ai loué ce we et non je n'ai pas dansé sur la table mais chanté à tue tête dancing queen et d'autres, quelle rigolade, en plus les bonus super... Merci ma belle, un bon moment passé.
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. ILANA:
    Ca me fait super plaisir !!! Quelle chance tu as eu d'avoir le making off !
    Bisessss

    RépondreSupprimer